Emission « Douleurs de l’exil : les huguenots sous Louis XIV », avec Naïma Ghermani, diffusée sur France Culture le 18 mars 2017

Douleurs de l’exil : les huguenots sous Louis XIV

« L’affreux exil auquel sont contraints en foule les Syriens du fait des malheurs de leur patrie, les drames qui marquent leur chemin, la grande diversité des accueils qui leur sont faits parmi les nations où ils cherchent un asile, cet exil contemporain incite à rechercher des précédents. Nous nous étions attachés voici peu à l’histoire éclairante des Allemands de l’Est rejetés vers l’Ouest après la seconde guerre mondiale. Ce matin c’est à la transplantation des huguenots français, jetés sur les routes, par conséquence surtout de ce crime que fut la révocation de l’Edit de Nantes par Louis XIV en 1685.

L’Edit de Nantes par quoi Henri IV avait imposé la tolérance au début de ce même XVIIIe siècle. Cet exil, l’histoire le désigne comme le Refuge protestant. Refuge avec un grand R. Naïma GHERMANI, maître de conférences à l’Université de Grenoble Alpes, membre de l’Institut universitaire de France, travaille avec beaucoup de finesse et de pertinence sur ce grand sujet. Avec elle, nous allons considérer les circonstances des départs, les difficultés de la route, la diversité grande des comportements des pays d’accueil, la différence entre l’intégration et l’assimilation, les dimensions religieuses, économiques, culturelles et langagières de ces déplacements de population (pour reprendre l’euphémisme ironique de George Orwell). Et aussi les conséquences profondes qui en ont découlé du côté du droit international, de ses exigences neuves et de ses contradictions avérées. »

https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/douleurs-de-lexil-les-huguenots-sous-louis-xiv

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.